Le Dental: L'actualité dans toute sa diversité
 
INTERNATIONALPrésidentielle au Mali : Ibrahim Boubacar Keita et Soumaïla Cissé se retrouvent au second tour
Le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta affrontera Soumaïla Cissé lors d’un second tour prévu le 12 août, rapporte Jeune Afrique. Selon les résultats proclamés jeudi 2 août par le ministre de l’Administration territoriale, IBK a obtenu 41,42% des voix, et son principal rival Soumaïla Cissé 17,80%. Selon les chiffres officiels, le taux de participation est faible : seulement 43,06% des électeurs se sont rendus aux urnes dimanche 29 juillet.

Comme en 2013, le second tour de la présidentielle malienne opposera donc le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), au chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé. Ibrahim Boubacar Keïta a obtenu 41,42% des suffrages exprimés, Soumaïla Cissé est pour sa part crédité de 17,80%, a annoncé jeudi le ministre de l’Administration territoriale.
L’opposition dénonce de nombreuses fraudes
Mercredi, avant même l’annonce de ces chiffres, deux tiers des 24 candidats au premier tour avaient dénoncé des résultats « affectés par des irrégularités » dans une série de circonscriptions, évoquant des « bourrages d’urnes » et l’« achat de votes » dans une déclaration commune signée par le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, 68 ans.
Jeune Afrique

" width="200" align="left"> Le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta affrontera Soumaïla Cissé lors d’un second tour prévu le 12 août, rapporte Jeune Afrique. Selon les résultats proclamés jeudi 2 août par le ministre de l’Administration territoriale, IBK a obtenu 41,42% des voix, et son principal ...
Poursuivre...
INTERNATIONALÉlection présidentielle au Mali : Appel de la Secrétaire générale de la Francophonie
La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, suit avec une très grande attention le déroulement du processus électoral au Mali

Saisie de la mise en ligne d’un fichier électoral qui ne serait pas conforme au fichier validé par le Comité national d’audit avec le soutien des experts de l’OIF, la Secrétaire générale exprime sa très vive préoccupation.

À moins d’une semaine du premier tour de l’élection présidentielle, Michaëlle Jean exhorte l’ensemble des parties prenantes à maintenir une démarche inclusive et consensuelle autour du seul fichier dûment validé par le Comité national

 « J’encourage ainsi toutes les parties prenantes, la classe politique et  les institutions en charge des élections, à oeuvrer en faveur d’un climat de confiance pour un processus électoral consensuel et transparent. L’OIF reste résolument engagée et disponible pour continuer d’apporter son appui à la tenue de cette élection présidentielle, qui marque une étape décisive dans la consolidation de la paix et de la démocratie au Mali ». La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, suit avec une très grande attention le déroulement du processus électoral au Mali.

Dans ce cadre, la mission de l’OIF conduite par M. Dileita Mohamed Dileita, sera de nouveau déployée à Bamako dès demain.

 Admin

 

" width="200" align="left"> La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, suit avec une très grande attention le déroulement du processus électoral au Mali Saisie de la mise en ligne d’un fichier électoral qui ne serait pas conforme au fichier validé par le Comité ...
Poursuivre...
INTERNATIONALUne mission d’information électorale déployée au Mali
La francophonie informe dans un communiqué transmis à la rédaction de dental, qu’une mission d’information sur le processus électoral est déployée à Bamako. Ce communiqué est reproduit in-extenso ci-après.

« Dans le cadre du soutien que la Francophonie apporte à la préparation du processus électoral au Mali, et à la demande des autorités de cet Etat membre, la Secrétaire générale de la Francophonie a déployé une mission d’information à Bamako, du 21 au 24 mars 2018.

 Conduite par Son Excellence Dileita Mohamed Dileita, ancien Premier Ministre de la République de Djibouti, cette mission est composée d’une parlementaire et d’experts de haut niveau venant de la France, du Sénégal et du Cameroun. Cette mission vise à s’informer sur la situation générale du pays, à évaluer, avec l’ensemble des acteurs maliens, l’avancement des préparatifs des prochains scrutins, tout en explorant les domaines d’un appui utile de l’OIF en vue de la tenue d’élections « libres, fiables et transparentes », conformément à la Déclaration de Bamako (2000).

La mission rencontrera les autorités nationales, la Commission électorale nationale indépendante (CENI), la délégation générale aux élections, les partis politiques de la majorité et de l’opposition, et les partenaires internationaux. Sur la base des informations recueillies et de ses constats, cette mission précisera avec les acteurs maliens les modalités pratiques de l’appui de l’OIF à l’audit du fichier électoral sollicité par les autorités de ce pays.»

Mansor GAYE 
" width="200" align="left"> La francophonie informe dans un communiqué transmis à la rédaction de dental, qu’une mission d’information sur le processus électoral est déployée à Bamako. Ce communiqué est reproduit in-extenso ci-après. « Dans le cadre du soutien que la Francophonie apporte à la préparation ...
Poursuivre...
INTERNATIONAL Dans la tourmente, Facebook se dit « scandalisé d’avoir été trompé »
Facebook était toujours mercredi au cœur d’une tourmente mondiale depuis que la société Cambridge Analytica a été accusée d’avoir illégalement acquis les données de 50 millions d’utilisateurs du réseau social.

La société de Mark Zuckerberg s’est dite « scandalisée d’avoir été trompée » par l’utilisation des données de ses utilisateurs par Cambridge Analytica et a dit « comprendre la gravité du problème ».

Devant l’ampleur du scandale, une commission parlementaire britannique a demandé mardi au patron de Facebook de venir s’expliquer devant elle. Et lui a donné jusqu’à lundi pour répondre. Le jeune milliardaire a également été invité à s’exprimer devant le Parlement européen qui va « enquêter pleinement » sur cette « violation inacceptable des droits à la confidentialité des données ».

Aux Etats-Unis, les procureurs de New York et du Massachusetts ont lancé une enquête sur ce scandale et, selon les médias américains, la Commission fédérale du commerce (FTC), un organisme public chargé de veiller à la protection des consommateurs et de la concurrence, a aussi ouvert une enquête.

Les autorités chargées de la protection des données dans l’Union européenne se sont également saisies mardi de l’affaire. Le sujet était au menu d’une réunion de ces autorités à Bruxelles, a indiqué la Commission européenne, dont une représentante devait demander des « clarifications » à Facebook, dont le cours a dégringolé en Bourse.
Dans le viseur des autorités britanniques de protection des données et de la justice américaine, Cambridge Analytica a annoncé mardi la suspension de son patron Alexander Nix, qui s’était vanté d’avoir oeuvré pour Donald Trump en 2016.
Cette décision a été prise à la suite de la publication de « commentaires » de M. Nix enregistrés par la chaîne Channel 4 News, ainsi que d’autres « allégations » formulées à son encontre, qui « ne représentent pas les valeurs » de la société, spécialisée en communication stratégique et analyse de données à grande échelle, a-t-elle expliqué dans un communiqué.
Les commentaires en question sont issus d’une enquête diffusée lundi et mardi par la chaîne britannique, où le patron de Cambridge Analytica apparaît en caméra cachée répondant aux questions d’un reporter à l’identité déguisée.

Aucune preuve, pas de trace écrite

Les derniers éléments publiés mardi le montrent ainsi se vantant du rôle joué par son entreprise aux Etats-Unis dans la campagne présidentielle du candidat républicain Donald Trump en 2016. Recherche, analyse, « on a dirigé sa campagne numérique », assure-t-il avant de mettre en avant le système d’e-mails auto-destructeurs qu’il utilise.
« Il n’y a aucune preuve, pas de trace écrite, rien », explique-t-il, affirmant qu’il n’y a pas de danger que les parlementaires américains percent son secret à jour. « Ce sont des hommes politiques, pas des techniciens. Ils ne comprennent pas comment ça marche ».
CA, qui dispose de bureaux au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, est accusé d’avoir récupéré sans leur consentement les données de 50 millions d’utilisateurs de Facebook pour élaborer un logiciel permettant de prédire et d’influencer le vote des électeurs, afin de peser dans la campagne de Donald Trump.

Channel 4 News a également diffusé une interview enregistrée avec Hillary Clinton en octobre 2017.
« Il y avait une campagne d’un genre tout nouveau qui était menée dans le camp d’en face », y explique l’ancienne candidate démocrate en dénonçant « un effort de propagande ». « La vraie question c’est de savoir comment les Russes ont pu cibler aussi précisément les électeurs indécis dans le Wisconsin, le Michigan et la Pennsylvanie », trois Etats remportés par le milliardaire républicain, ajoute-t-elle.
Dans les enregistrements publiés lundi, Alexander Nix suggère également des techniques pour mettre en difficulté un rival politique, comme par exemple le fait d' »envoyer des filles autour de la maison du candidat ». Interrogé dans le quotidien The Times, Alexander Nix a démenti avoir tenté de piéger des hommes politiques. Cambridge Analytica a de son côté « nié fermement » ces accusations.
Au Royaume-Uni, l’Information Commissioner’s Office (ICO), autorité indépendante chargée de réguler le secteur et de protéger les données personnelles, a demandé l’autorisation d’enquêter au sein de CA afin de pouvoir « fouiller les serveurs » et « effectuer une vérification des données ».
Facebook, comme Twitter ou Google, est accusé depuis des mois d’avoir servi à des entités liées à la Russie pour manipuler l’opinion publique, en particulier lors de la campagne présidentielle américaine ou celle du référendum sur le Brexit en 2016. Ils sont aussi régulièrement accusés de ne pas assez protéger les données personnelles de leurs utilisateurs, qui sont la base de leur modèle économique.

 AFP

" width="200" align="left">  Facebook était toujours mercredi au cœur d’une tourmente mondiale depuis que la société Cambridge Analytica a été accusée d’avoir illégalement acquis les données de 50 millions d’utilisateurs du réseau social. La société de Mark Zuckerberg ...
Poursuivre...
INTERNATIONALMali: les Peuls manifestent à Bamako pour dénoncer les amalgames
 Les Peuls du Mali sont en colère. Ils dénoncent les amalgames qui tuent. Rien que la semaine dernière plus de 25 d’entre eux ont été assassinés, soit sans raison, sans parce qu’ils sont accusés de collusion avec les jihadistes. Et lors d’un rassemblement, ce jeudi matin à Bamako, plusieurs centaines de personnes ont manifesté leur ras-le-bol vis-à-vis de cette situation.

C’est depuis 2015 que cet amalgame a fait surface au Mali. Depuis l’émergence du Front de libération du Macina, un groupe terroriste composé essentiellement de Peuls, qui agit dans la région du Macina au centre du pays. Une région gangrénée aujourd’hui par l’insécurité.

Et si des Peuls sont affiliés aux groupes terroristes, la plupart des Peuls sont aujourd’hui des victimes et c’est ce que tenaient à rappeler ce matin les manifestants. Victimes d’abord des jihadistes qui ont forcé certains chefs de villages peuls à déménager, qui ont tué des habitants pour avoir informé l’armée, ou des religieux qui refusaient leur diktat. Victimes parfois d’exactions de l’armée également, par amalgame toujours.

Ces dernières semaines, ils accusent une milice qui porterait le nom des chasseurs dozos, et dans laquelle on retrouve des Dogons, mais aussi des gens qui ne seraient pas maliens pour Amadou Nassrou Dicko, le président de l’association Andal Pulaako Mali, un des organisateurs de la marche : « La situation est très grave. Et de jour en jour, ça s’aggrave. Aujourd’hui, il y a une milice appelée Dozo, qui est descendue dans le centre et qui est en train de descendre dans les villages tuer les gens n’importe comment. Ils arrêtent même des voitures pour faire descendre les gens des voitures et les égorger. Ils brûlent les cases, ils tuent les animaux des Peuls. C’est très grave ! C’est une milice fabriquée. On ne sait pas qui tire les ficelles, mais ce qui est sûr c’est que cette situation-là n’est pas claire. Et ça risque de contaminer toute la région entière. Aujourd’hui, c’est Koro. Hier, c’était à Djenné. Demain, on ne sait pas si ce ne sera pas Douentza, chez nous, à Bankass ou Bandiagara ».

Qui tire les ficelles et a intérêt à monter les communautés les unes contre les autres ? C’est la question qui revient souvent. Contrairement à d’autres violences qui ont opposé les Dogons sédentaires aux éleveurs peuls, la racine des dernières exactions n’est à priori pas celle-là. Mais le risque de vengeance communautaire existe lui bel et bien. C’est ce que rappellent les Peuls aujourd’hui.
( Avec rfi.fr )

" width="200" align="left">  Les Peuls du Mali sont en colère. Ils dénoncent les amalgames qui tuent. Rien que la semaine dernière plus de 25 d’entre eux ont été assassinés, soit sans raison, sans parce qu’ils sont accusés de collusion avec les jihadistes. Et lors d’un ...
Poursuivre...
INTERNATIONALDiplomatie : Ali Bongo reçoit un invité spécial de Macky Sall
Le Président Ali Bongo Ondimba, a reçu jeudi en audience M. Abdoulaye Sally Sall, envoyé spécial du président de la république sénégalaise, Macky Sall.

Venu féliciter, au nom de son pays, le président Ali Bongo Ondimba pour la mise en œuvre du Plan de diversification de l’économie gabonaise, M. Sall, Conseiller Spécial de Macky Sall, a souligné que le modèle gabonais était un modèle de réussite, particulièrement en raison de la conjoncture défavorable actuelle à travers le monde et singulièrement sur le continent africain.

Au cours de l’audience, l’émissaire du président sénégalais a par ailleurs tenu à remercier le président gabonais pour avoir pris part en décembre dernier à la cérémonie d’inauguration du nouvel aéroport international Blaise Diagne (AIBD).

Ce tête à tête entre le chef de l’Etat et son hôte a également été l’occasion d’un tour d’horizon sur la coopération bilatérale entre le Gabon et le Sénégal. Ali Bongo Ondimba et son homologue sénégalais entendent hisser les liens entre le Gabon et le Sénégal à un niveau supérieur.

Le Gabon et le Sénégal entretiennent des relations bilatérales vieilles de plus de 50 ans, axées notamment sur la coopération militaire, la formation professionnelle et l’enseignement universitaire, rappelle-t-on.

Afrik.com
 
" width="200" align="left"> Le Président Ali Bongo Ondimba, a reçu jeudi en audience M. Abdoulaye Sally Sall, envoyé spécial du président de la république sénégalaise, Macky Sall. Venu féliciter, au nom de son pays, le président Ali Bongo Ondimba pour la mise en œ...
Poursuivre...
INTERNATIONAL Tchad: le gouvernement revient sur sa décision de réduction salariale
Pour répondre aux exigences de ses partenaires financiers internationaux, N'djamena avait notamment prévu dans le cadre de sa politique d'austérité, une réduction de la masse salariale pour l'année 2018.

Le gouvernement tchadien a décidé de suspendre une réduction controversée des salaires des fonctionnaires annoncée début janvier,  rapporte le site « Africatime.com »

Cette annonce a été faite mercredi par le Premier ministre Albert Pahimi Padacké au terme de négociations, engagés depuis plusieurs jours avec les syndicats.

« Le gouvernement a décidé de sursoir l'abattement des salaires », a annoncé le Premier ministre aux syndicats lors d'une rencontre dans ses bureaux, précise la même source. 

Le site rappelle en outre que « le Tchad, qui se débat dans une crise économique et sociale sévère depuis 2014, principalement due à la chute des cours du pétrole, avait annoncé début janvier sa volonté de diminuer sa masse salariale. Une annonce qui avait abouti à une levée de boucliers au sein des syndicats et partis politique.»

Pour l’année 2018, le plafond des dépenses salariales convenu avec les partenaires financiers notamment le FMI et la Banque Mondiale est de 380 milliards de FCFA soit environ 690 millions de dollars. Alors qu’avec la charge actuelle des salaires, l’année risque d’être terminée avec un surplus de 30 milliards, soit environ 55 millions de dollars, ce qui ramènerait les dépenses salariales à 410 milliards de francs CFA (environ 745 millions de dollars), avait déclaré, samedi dernier, le ministre tchadien des finances, Abdoulaye Sabre Fadoul.

Ces mesures d'austérité devaient permettre d'atteindre le niveau de performance exigé par le Fonds monétaire international (FMI) qui, aux côtés de plusieurs promesses d'investissements de la part d'acteurs privés, a adopté un plan d'aide pour le Tchad, explique encore « Africatime ». 

Anadolu

 

" width="200" align="left"> Pour répondre aux exigences de ses partenaires financiers internationaux, N'djamena avait notamment prévu dans le cadre de sa politique d'austérité, une réduction de la masse salariale pour l'année 2018. Le gouvernement tchadien a décidé de suspendre une réduction controversée des salaires des fonctionnaires ...
Poursuivre...
INTERNATIONALLe Sénégal pas impressionné par Trump
Le Sénégal figure parmi les 128 pays qui ont voté en faveur d’une résolution condamnant la décision des Etats-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Ce, malgré les menaces de sanctions financières brandies par l’administration Trump.  

Le vote a eu lieu ce jeudi. Neuf pays (États-Unis, Israël, Guatemala, Honduras, Togo, Micronésie, Nauru, Palaos et îles Marshall) ont voté contre. Trente-cinq se sont abstenus et 21 n’ont pas pris part au scrutin. Preuve que tout le monde n'a pas été insensible aux menaces américaines.
Admin

" width="200" align="left"> Le Sénégal figure parmi les 128 pays qui ont voté en faveur d’une résolution condamnant la décision des Etats-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Ce, malgré les menaces de sanctions financières brandies par l’administration Trump. &...
Poursuivre...
INTERNATIONAL Paul Biya décidé à « punir » les sécessionnistes
Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a déclaré mardi soir, dans un toast en l’honneur de la secrétaire générale du Commonwealth Patricia Scotland en visite officielle dans le pays, sa volonté de maintenir la paix et l’unité au Cameroun et de sanctionner les partisans du Southern Cameroon national council (SCNC) qui militent pour l’indépendance des régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest

« Garant des institutions, selon notre Constitution, et en particulier de l’unité nationale, il est de mon devoir de rétablir l’ordre et de punir les coupables de ces assassinats », a-t-il affirmé. 

Une déclaration du président qui intervient dans un contexte de violences dans cette partie du pays, où la branche armée des partisans de la sécession multiplie des attaques et assassinats contre les forces de l’armée.

En l’espace d’un mois, ce sont une quinzaine de soldats camerounais qui ont été assassinés par des miliciens qui se réfugient souvent au Nigeria voisin.

Par ailleurs, des dizaines d’édifices publics, entre autres, écoles, hôpitaux, mairies, tribunaux… ont été vandalisés et incendiés.

Pourtant, pour apporter des réponses à ce qui apparaissait il y a un an au début de la contestation comme des revendications corporatistes des avocats et des enseignants, le gouvernement a, entre autres solutions, crée  une « Commission pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme ».

Ses missions consistant notamment de « proposer des solutions pour maintenir la paix, consolider notre unité nationale et renforcer notre volonté et notre pratique quotidienne du vivre ensemble ».

Malgré cette montée de la violence, Paul Biya s’est dit ouvert au dialogue car, a-t-il déclaré, « je n’en suis pas moins résolu à donner toutes ses chances à la commission précitée ».

Dans son intervention, Patricia Scotland a déclaré que « le Commonwealth n’est pas d’accord pour la partition du Cameroun », avant d’appeler les uns et les autres à œuvrer la paix, l’unité et la stabilité du pays.

En tout état de cause a rappelé le président camerounais, le bilinguisme et le multiculturalisme sont des « atouts exceptionnels pour notre pays, en ce qu’ils nous permettent d’avoir accès à deux grandes cultures et de dialoguer, dans leurs langues, avec un grand nombre de pays, spécialement en Afrique ». 

 Aussi, a-t-il réaffirmé, « je suis convaincu que l’immense majorité des Camerounais partage ce point de vue. C’est pourquoi je persisterai à rechercher des solutions de nature à conforter notre unité nationale ».

La secrétaire générale du Commonwealth, Patricia Scotland (photo), est en séjour au Cameroun du 18 au 22 décembre 2017. 

APANEWS

 

" width="200" align="left"> Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a déclaré mardi soir, dans un toast en l’honneur de la secrétaire générale du Commonwealth Patricia Scotland en visite officielle dans le pays, sa volonté de maintenir la paix et l’unité au Cameroun et de sanctionner ...
Poursuivre...
INTERNATIONALAl Qods : Imposante marche à Rabat pour dénoncer la décision de Trump
Une imposante marche pour dénoncer la décision des Etats-Unis de reconnaître Al Qods comme capitale d’Israël s’est déroulée dimanche à Rabat à l’initiative du Groupe national d’action pour la Palestine et de l’Association marocaine de soutien de la lutte pour la Palestine.

Dès les premières heures de ce jour férié au Maroc, des milliers de citoyens ont battu le pavé pour réaffirmer la position constante du peuple marocain, toutes tendances confondues, partis politiques, syndicats et organisations des droits de l’homme, soutenant les droits légitimes du peuple palestinien et sa cause juste.

« Condamnation populaire de la décision de Trump », « le peuple veut libérer la Palestine », « Pour Al Qods » et « Tous contre la normalisation », sont parmi les slogans scandés par les manifestants ayant répondu présent à cette marche.

Coïncidant avec la célébration de la Journée internationale pour les droits de l'Homme, cette manifestation symbolise l’indignation populaire des Marocains par rapport à la décision de l’administration américaine tout en mettant en garde contre les répercussions graves de cette mesure « irresponsable et immature » sur la paix et la stabilité dans la région et le monde.

La marche a pris comme point de départ l’historique avenue Mohammed V pour se dénouer à la place du parlement.

Pour rappel, le président américain Donald Trump a, dans une rupture spectaculaire avec ses prédécesseurs, reconnu mercredi Jérusalem (Al Qods) comme capitale d’Israël ordonné à son administration d'entamer immédiatement le déménagement de Tel Aviv vers Jérusalem, suscitant la colère des Palestiniens et une vague de réprobation au Proche-Orient et bien au-delà.

Avec cette décision qui marquera son mandat, le 45e président des Etats-Unis s’isole sur la scène internationale et prend le risque de saboter les timides espoirs de reprise des négociations de paix, au point mort depuis trois ans.

Le statut de Jérusalem est au cœur de ces négociations : alors qu’Israël a toujours exclu un éventuel partage de la ville sainte, les Palestiniens en revendiquent la partie orientale pour y installer aussi la capitale de leur Etat.

La communauté internationale n'a jamais reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël et considère Al Qods-Est comme un territoire occupé. Israël proclame tout Jérusalem, Ouest et Est, comme sa capitale « éternelle et indivisible ».

APA-Rabat

 

 

    
" width="200" align="left"> Une imposante marche pour dénoncer la décision des Etats-Unis de reconnaître Al Qods comme capitale d’Israël s’est déroulée dimanche à Rabat à l’initiative du Groupe national d’action pour la Palestine et de l’Association marocaine de soutien de la ...
Poursuivre...
Ansoumana Dione à Macky Sall « nous voulons un Sénégal nouveau avec zéro malade mental errant »


DentalTV: Codou Loum exhorte les femmes à renforcer leurs capacités


DentalTV: Boucar Diouf dénonce et attire l'attention de Macky Sall ...


DentalTV- Moustpha Cissé Lo offre de.....


DentalTV: Le véhicule de la CESE de Yeumbeul caillassé


Benno mutualise ses forces et gagne à près de 70% Kolda


Accueil de Macky Sall à Pikine : Abdou Karim Sall noie Abdoulaye Thimbo


Démolition des 253 maisons à la cité Gadaye : Le promoteur Mbaye Fall envoyé prison


Pour la réélection de Macky Sall dès le premier tour Dabel BA décroche Perspective 2019


Les dix millions de Cheikh Kanté ont failli gâchée l’AG des femmes de BBY à Pikine


Les impactés du TER roulent pour Macky Sall


Kolda : La planification au centre des préoccupations des élus locaux


Renforcement des capacités des artisans à Kolda : La chambre des métiers au cœur du dispositif


Pour non-respect des engagements par l’Apix, les travaux du TER bloqués


Ansoumana Dione réclame la destitution du président Macky Sall


Moussa Baldé « méfiez-vous des candidats… »


DentalTv: Il faut pacifier les relations entre agriculteurs et éleveurs


Kawteef: Xooleen daw tuberculose fii ci Yeumbeul




DentalTV: Teuss! Regardez ce que le comédien Baba Sy dit de Leyti Fall


DentalTV: Kaawteef! Mamadou Yaya BA se défoule sur Idrissa Seck


DentalTV- Un sage peul fixe des priorités au président Macky Sall


DentalTV:Pr Tamsir Sylla dénonce le comportement des forces... Regardez


Dental TV: Eskey! Voilà un rappelle à l'ordre d'un petit fils de sérigne Touba


DentalTv: Abdoul Khadre Kane, premier almamy du Fouta Toro


DentalTv: Moussa Baldé à ses militants " Je suis pour la coopération et la mutualisation..."


DentalTv-Imam Grande mosquée:”Démocratie ne veut pas dire indiscipline”


Polémique-Wiri Wiri - Oustaz Alioune Sall tranche le débat : "Sëy bi…"


Pr Lamane Mbaye il y a une sorte de tocardisation....


Bécaye Mbaye parle des futurs adversaires de Eumeu Sène roi des arènes


Eumeu Sène nouveau roi des arènes


Adae/j gèle ses activités dans Bby


Le Sénégal étouffe sous le poids des déchets plastiques


Dr Assane KA "Auchan n'est pas accepté au Sénégal..."


Mame Diarra Mbaye""Auchan est un prédateur économique"


"PROPLAST EST LA SOLUTION A..."


Il nous faut de la tranquillité dans ce pays


Les sacs plastiques nous tuent


Le 3ème âge de Yeumbeul sud interpelle l'état


Le centre national psychiatrique souffre d'un manque de personnel qualifié


DentalTv:Dabel BA "nous voulons une maison de la femme à Yeumbeul sud"


Bour Guéweul fusille le maire de Yeumbeul nord


Dr Alioune Diop "Il y'a une urgence de régler la question des candidatures


souleymane Ndoye invite le gouvernement à prendre ses responsabilités


Charles Mendy avertit Bougane Guèye Dany


Mame Mbaye révèle les solutions au chômage des jeunes


Les acteurs de la santé communautaire en conclave à Pikine


Les élèves également étaient de la partie


Serigne Babacar KANE rend hommage aux forces de défense et de sécurité


Belle prestation des majorettes de Rio


Tout sur le bilan financier du Forum économique de Rufisque


Ansoumana Dione invite le président Macky Sall à...


Nafissatou Diouf happée par l'Apr


Rufisque honore Anta Madjiguène Ndiaye


Yatma Fall réclame un plan départemental


Souleymane Ndoye explique le Forum de Rufisque


Ndeye Ndack Diaw " la femme est régulatrice..."


Thierno Mbengue président des mareyeurs du Sénégal explique la ...


Une solution à l'avancée de la mer à Rufisque


Agression des zones d'eau: Mame Thierno Dieng incrimine l'administration


Oustaz Modou Dieng Les sénégalais doivent s'inspirer de l'idéologie mouride


Alioune Leye déchire le budget de Ndiagne Diop


Les sirènes de la division refont surface à Bambilor


Ipar milite pour l'accès des femmes au foncier


Des stagiaires prêts à service l'école sénégalaise


Gorgui Ciss "Il nous faut développer l'agriculture urbaine dans Rufisque"


Oumar Guèye" Souleymane Ndoye est sur la bonne voie..."


Souleymane Ndoye "Il n'y a pas d'opposition à Rufisque"


oumar Guèye plane sur Rufisque


Thérèse Faye Diouf "L'opposition n'a aucun bilan à opposer au président Macky Sall Regardez


Abdoulaye Ndour DAGE Présidence à Ndiaye Diop "vous êtes sur la bonne voie.. " Regardez


Belle prestation de Khar Mbaye


Salimata arrose les femmes à coup de millions


"Les danseuses léboues impressionnent " Regardez


DentalTV:Voici le folklore qui accompagne la visite de nos ministres. Ici Diène Farba Sarr" Regardez


DentalTV: Thierno Aliou BA sur l'émigration Regardez


VIDEO : Tapha Tine trop fort pour Yékini Jr


DentalTV- "Cherif Mballo critique la décision américaine mais félicite Trump " Regardez


Video-Moustapha Niasse : « Je ne demande pas à être reconduit à la tête de l’AFP »


Rama Yade :"L'AIBD sera un des marqueurs forts du PSE et du septennat de Macky Sall"


Dental Tv:" Effage agresse et jette Cité Diarafe en prison à ciel ouvert"


Macky Sall: Abdoulaye Wade a entamé le travail de l’AIBD, nous l’avons redressé et continué – Regardez


Dr Moustapha Cissé coordonnateur adjoint du PNLP


Madické Niang s'explique sur la demande d'ajournement ...


La LONASE soutient la lutte contre le cancer


DentalTV: Le coordonnateur de Horizon 2019 Ak Karim s'en prend à Cheikh Yérim Seck REGARDEZ


DentalTV: A l'assaut de la mort REGARDEZ


DentalTv: Admirez ce chef-d'oeuvre du président Wade


DentalTV- Les négligences de la SDE sur la conduite du Lac De Guiers REGARDEZ


La divagation des animaux n'épargne pas Dakar REGARDEZ


DentalTV- Législatives 2017: Kalidou Diallo tire les leçons de ces élections à mi-mandat


Maham KA réclame 3 millions au ministre Aly Ngouille Ndiaye


Yoro BA de l'Apr sur l'unité de BbyRegardez


DentalTV- Ndèye Fatou Diouf:Le porte-à-porte permet de relever beaucoup d'amalgames


Dr Cheikh présente les investis à ses militants REGARDEZ


Les victimes des démolitions accusent l'état et la Descos


Cheikh Tidiane Diouf, liste les réalisations de l'équipe du maire de Diass


Mariama Dione 2ème adjoint au maire de Diass


DentalTv: Convention Unacois/Jappoo et Ensup pour un centre incubation de jeunes entrepreneurs.


Macky à l’imam: L’Etat ne peut rien sur les deux Korites, Mais…


Alla Dieng, Sg Unacois expose le gala d l'entreprise


Papa Saer Gueye se prononce sur les investitures dans la diaspora: regardez


Hué par des étudiants, Alpha Condé pique une colère noire


L'ARTP appuie l'enseignement supérieur à hauteur 2 milliards 400 millions FCFA


Dior Thiam PCA FGA" Macky Sall fera le bon choix des candidats à la députation."


Kalidou Diallo se prononce sur la situation politique et syndicale REGARDEZ


Législatives 2017: Un analyste politiique donne les chances de la coalition BBY


Quand Mamadou Yaya Ba parle de Guédiawaye Reardez


Dr Pape Amadou Fall invite à la cohésion de Bby


Grande bataille pour les législatives


L"édile de Mérina Ndakhar oeuvre pour une large victoire de Bby aux législatives


les obsèques de Serigne Cheikh Al Maktoum avec Al Amine, Macky Sall et…


HORIZON 2019 AK KARIM WADE DEROULE A MALIKA


Ousman Badjie, chief of Gambia army force


Youssou Touré danse en plein meeting Regardez


Des bus climatisés pour Ndioum et Podor


Macky veut corser les peines contre les voleurs de bétail


Vidéo incroyable: Yaya Jammeh au téléphone avec le nouveau Président Gambien


Le libéral se défoule sur Benno Bokk Yaakaar


Guédiawaye: Benno Gagne les élections du HCCT


Ndaanaan bientôt sur DentalTV


L'auto-stop, un danger social


DentalTV: Nemmeeku


Revivez le combat Lac de Guiers 2 vs Yekini en vidéo


Tacko Camara invoque les esprits pour une paix au Sénégal


Momar Ndao soutient la médecine traditionnelle


intégration de vidéos


Violence entre garçons et filles


Trente minutes sans limite


Voici une des négligences des sénégalais


Le Civisme des sénégalais en question


Furli avec Leïty Ndong


Furli une émission de lutte sur DentalTV


Trente minutes sans limite


La prière, seul rempart face au terrorisme


Regardez:Comment se soigner par les plantes


Boune Dionne s'essaie à la plaidoirie


Comment Aïda Mbodji gère ses réunions politiques


Birima Mangara galvanise ses services


Prévention routière


Des populations de Ouakam crient au bradage de leurs terres


Graves révélations sur Idrissa Seck


© Copyright Le Dental 2016 - Tel: 77 401 48 57 / 78 325 27 73 - Email: barkeeje@gmail.com