Le Dental: L'actualité dans toute sa diversité
 
ECONOMIESECURITE ALIMENTAIRE EN CASAMANCE : NAATAL MBAY tire le bilan de 4 ans d’activités de terrain
Cette activité présidée par le gouverneur de la région de KOLDA Ousmane Kane a pour objectif de partager avec les parties prenantes les résultats qui se sont déroulés sur le terrain et voir ensemble la pérennisation du projet. Selon ELHADJI Abdoul Gueye, le  Directeur Adjoint du projet NAATAL MBAY «  lancé en 2015, NAATAL MBAY a pour objectif d'améliorer la sécurité alimentaire et les revenus des ménages les plus vulnérables vivant dans la zone d'influence. »

 Dans le cadre des résultats obtenus sur le terrain, il soutient encore que « sur les différents axes, nous avons eu des résultats importants. Quasiment tous les indicateurs ont été multipliés par 3. Les rendements ont été sensiblement améliorés. L'accès aux financements de même. Un outil important qui est l'assurance indicielle pour mitiger les risques, on est parti presque de 0 aujourd'hui. Presque le 1/3 des producteurs sont assurés. Les banques sont de plus en plus confortées à mettre à la disposition des organisations de producteurs du crédit. L'accès aux intrants est facilité. La production a augmenté considérablement » conclut-il.

 MOUSTAPHA GUIRASSY

" width="200" align="left"> Cette activité présidée par le gouverneur de la région de KOLDA Ousmane Kane a pour objectif de partager avec les parties prenantes les résultats qui se sont déroulés sur le terrain et voir ensemble la pérennisation du projet. Selon ELHADJI Abdoul Gueye, le  Directeur ...
Poursuivre...
ECONOMIEMoustapha Lo Diatta veut la sécurité alimentaire dans le tiers sud du Sénégal
MOUSTAPHA Lo Diatta, le ministre Délégué auprès du MAER chargé de l'accompagnement et de la mutualisation des organisations paysannes a procédé au lancement d’un nouveau projet à Kolda pour l’amélioration de la production agricole et de la sécurité alimentaire. D’une durée de 5ans,  ce projet  est financé à plus de 13 milliards de FCFA.

Sa zone d’action concerne le sud le TIERS SUD du Sénégal. Dénommé TIERS SUD BEY DAARE ce projet entend participer  à la consolidation et au développement des filières Riz, Maïs, Banane et Lait. Il a pour objectif d'appuyer le développement économique durable des terroirs ruraux du TIERS SUD du Sénégal et d'améliorer les conditions de vie, de sécurité alimentaire et de nutrition des populations rurales.

MOUSTAPHA GUIRASSY

" width="200" align="left"> MOUSTAPHA Lo Diatta, le ministre Délégué auprès du MAER chargé de l'accompagnement et de la mutualisation des organisations paysannes a procédé au lancement d’un nouveau projet à Kolda pour l’amélioration de la production agricole et de la sécurité alimentaire. D&...
Poursuivre...
ECONOMIEMoustapha Dramé plaide pour l’élevage à Kolda
L'agriculture occupe une place importante pour le développement de nos pays. Selon Moustapha  Dramé secrétaire général et porte-parole de Rewmi en France « l’agriculture mérite une politique et des acteurs efficaces pour diagnostiquer les nécessités, localiser les besoins, planifier les solutions, cibler les orientations, indexer les apports humains et matériels en fonction de tous ces paramètres. » A l’en croire, «  il faut retourner au postulat des avantages et productions  comparés. »

La région de Kolda est une zone agro sylvo-pastorale. Malgré la présence des ONG dans la région beaucoup d'investissements restent à faire regrette Moustapha Dramé qui soutient à nouveau que «  l'élevage peut être développé dans la région de Kolda de façon extensive et intensive. Il suffit d’y introduire des races adaptées au climat et au milieu, il faut massivement investir dans ce secteur afin de maîtriser aussi bien en amont qu’en aval une production à la fois alimentaire et industrielle ».

 MOUSTAPHA GUIRASSY

" width="200" align="left"> L'agriculture occupe une place importante pour le développement de nos pays. Selon Moustapha  Dramé secrétaire général et porte-parole de Rewmi en France « l’agriculture mérite une politique et des acteurs efficaces pour diagnostiquer les nécessités, localiser les besoins, planifier les solutions, ...
Poursuivre...
ECONOMIEMauritanie : Des pêcheurs sénégalais arrêtés pour pêche illégale
Le responsable de la communauté sénégalaise à Nouadhibou tire la sonnette d’alarme et interpelle l’état du Sénégal sur le désarroi de 20 pêcheurs sénégalais arrêtés par les gardes côtes mauritanienne pour pêche illégale. Selon Elhadji Kébé qui s’est exprimé sur les ondes de la Rfm,  ces pêcheurs sont actuellement en garde à vue au commissariat de Bagdad. «Nous avons été interpelés par ces compatriotes qui sont actuellement au commissariat de Bagdad. Nous, nous sommes à Nouadhibou, nous avons informé à qui de droit pour les aider à rentrer au Sénégal. Ils ont été interpelés par les gardes côtes mauritaniens à Nouadhibou. Ils souhaitent renter au Sénégal», informe Elhadji Kébé le responsable de la communauté sénégalaise à Nouadhibou. 
A l’en croire une dizaine d’autres Sénégalais dont une femme, sont également gardés à vue dans les locaux du même commissariat pour séjour illégal.

Mansor GAYE

" width="200" align="left"> Le responsable de la communauté sénégalaise à Nouadhibou tire la sonnette d’alarme et interpelle l’état du Sénégal sur le désarroi de 20 pêcheurs sénégalais arrêtés par les gardes côtes mauritanienne pour pê...
Poursuivre...
ECONOMIEZLECAF :Le Sénégal veut tirer son épingle du jeu
 Le Sénégal a lancé ce mardi 17 juillet des journées de consultations sectorielles sur la Zone de libre-échange continentale africaine en passant au peigne fin les avantages et les contraintes pour les économies du continent, en singulièrement pour celle du Sénégal.

Notre pays veut tirer le meilleur profit de la zone de libre échange continentale africaine (ZLECAF).  D’autant plus que l’accord l’instituant a été signé depuis le 21 mars 2018, par 44 pays sur les 55 que compte le continent. Selon le secrétaire général du ministère du commerce, de la consommation du secteur informel et des PME, notre pays a beaucoup à gagner dans cet espace. Selon lui « notre pays réalise déjà plus de 44% de ses exportations sur le continent africain. » Mais il faut retenir que ce sont 05 secteurs qui vont être libéralisés dans un premier temps. Le secteur qui intéresse davantage notre pays est celui des  services qui contribuait en 2012 à 59% du PIB. Selon des analyses effectuées par Abdoulaye Ndiaye et Doumbouya en 2017, en prenant les bases des données de l’ANSD, le secteur des services représentait 63,1% du total de la valeur ajoutée en 1990 et 70,5% en 2015. En tout cas renseignent encore les services du ministère du commerce, les secteurs prioritaires à libéraliser sont constitués  des services financiers, des services de la communication, des services de voyage des services de transport et des services fournis aux entreprises. C’est conscient du rôle que ces secteurs jouent dans l’économie sénégalaise, que le ministère a initié et entrepris des consultations sectorielles sur la ZLECAF pour identifier les intérêts offensifs et défensifs de notre pays.

Selon toujours le ministère du commerce, « les règles d’origine sur les marchandises, sont de véritables outils de politique commerciale et en fonction de leur caractère contraignant ou non détermineront la part que chaque état partie tirera de la ZLECAF. Il sera déterminant donc de s’accorder sur des règles qui tiendront compte de la nécessité de créer de la valeur ajoutée pour le continent en assurant un véritable développement des différents pays. »

Tallo BA

" width="200" align="left">  Le Sénégal a lancé ce mardi 17 juillet des journées de consultations sectorielles sur la Zone de libre-échange continentale africaine en passant au peigne fin les avantages et les contraintes pour les économies du continent, en singulièrement pour celle du Sénégal. Notre pays veut ...
Poursuivre...
ECONOMIESénégal : Jumia ouvre ses portes aux journalistes, afin de mieux les imprégner des réalités du e-commerce
Première entreprise d’e-commerce au Sénégal, Jumia a organisé le 10 Juillet une visite de ses différents services par les journalistes sénégalais. Selon son chargé de communication, Ismael Cabral Kambell, cette rencontre avait pour objectif de permettre aux journalistes une immersion dans une entreprise d’e-commerce afin de mieux cerner les enjeux de l'économie numérique, les opportunités d'affaires qu'offre ce secteur, les solutions d'emplois ainsi que les métiers qui tournent autour de l'économie numérique.

Avec plus de 120 employés, et un partenariat qui regroupe plus de 500 commerçants sénégalais, Jumia qui cette année fête ses 6 ans, s’est hissé en tête des entreprises d’e-commerce au Sénégal. Selon son chargé de communication Ismael Cabral Kambel, « Jumia est une véritable école d’e-commerce. De nombreux jeunes diplômés rejoignent l’entreprise sans aucune connaissance du e-commerce, et finissent par en devenir des vrais acteurs ». Jumia qui emploie à 99% des Sénégalais, permet à ces jeunes d’évoluer dans plusieurs métiers. On retrouve donc à Jumia plusieurs services : commerciale, gestion de la clientèle, gestion de contenu, comptabilité, logistique…ect.

La visite qui a débuté à liberté 6 au siège de Jumia, s’est achevée par une présentation de son entrepôt de plus de 800 m2, situé à Cambérène. On y retrouve des milliers de produits entreposés. « Le stock de produits dont nous disposons, nous permet de livrer pour les achats en express en mois de 24 heures. Nous préparons également les colis vers les régions du Sénégal où nous avons récemment ouvert. Chaque jour, nous avons des camions en partance pour l’intérieur du pays », a expliqué Leopold Delhaize, le chargé de la logistique.

Une dynamique nationale

Selon Mohamed Hapté Sow, directeur de Jumia Sénégal, cette année est importante pour l’entreprise. « Nous vous annonçons l’ouverture de Jumia dans certaines villes du Sénégal, notamment, Mbour, Saint-Louis, Touba et Ziguinchor. D’autres villes devront suivre dans les prochains mois. Notre objectif est d’accompagner et de répondre aux besoins des populations à travers des services innovants ».

Alors que le contexte semble plus difficile pour le secteur du e-commerce qui a enregistré la fermeture au Sénégal de grands acteurs comme Cdiscount, Africashop et bien d’autres structures locales, Jumia semble naviguer dans des eaux calmes. L’ouverture de ses services dans les villes de l’intérieur du pays affiche clairement les ambitions de ce géant du e-commerce au Sénégal. « Notre objectif est d’apporter notre contribution au développement de l’économie numérique qui a été placé au rang de priorité par les autorités sénégalaises. Nous pensons que l’expertise de Jumia peut être bénéfique pour le secteur et peut permettre de booster d’autres acteurs », a déclaré Ismael Cabral Kambell.  

Aby Ngom (Stagiaire)  
" width="200" align="left"> Première entreprise d’e-commerce au Sénégal, Jumia a organisé le 10 Juillet une visite de ses différents services par les journalistes sénégalais. Selon son chargé de communication, Ismael Cabral Kambell, cette rencontre avait pour objectif de permettre aux journalistes une immersion dans une entreprise d&...
Poursuivre...
ECONOMIEL’Unapas réclame la tête du ministre Oumar Guèye
L’union nationale des pêcheurs artisanaux du Sénégal ne veut pas des accords signés entre notre pays et la Mauritanie. Selon Macoumba Bèye un pêcheur de Saint-Louis, ces accords ne sont bénéfiques qu’à la Mauritanie. « Certes, la Mauritanie a une mer poissonneuse, mais elle n’a pas de pêcheur. C’est anormal qu’elle impose sa loi à l’État du Sénégal »soutient-il. S’agissant des moteurs de pêche que le ministre distribue aux pêcheurs artisanaux, l’union précise  qu’ils ne sont pas de bonne qualité. Revenant sur les licences de pêche octroyées par la Mauritanie, Abdoulaye Ndao rue dans les brancards et dénonce en même temps la mauvaise qualité des moteurs de pêche ainsi que du manque de gilets de sauvetage pour les pêcheurs.
Selon ce membre de l’Unapas,« l’état du Sénégal a vendu des licences à 52 bateaux de pêche étrangers, donc pour faire taire les pêcheurs Sénégalais, on revient nous  proposer des moteurs, mais ils sont de mauvaises qualités. 

L’Unapas demande par la même occasion, le départ du ministre  de la pêche et de l’économie maritime, Oumar Gueye. « Depuis qu’Omar Gueye est à la tête du ministère, il ne fait que des discours, il y a rien de concret. Donc, il temps qu’il quitte, insiste l’unapas sur les ondes de la RFM.

Arame Sène

 

 

" width="200" align="left"> L’union nationale des pêcheurs artisanaux du Sénégal ne veut pas des accords signés entre notre pays et la Mauritanie. Selon Macoumba Bèye un pêcheur de Saint-Louis, ces accords ne sont bénéfiques qu’à la Mauritanie. « Certes, la Mauritanie ...
Poursuivre...
ECONOMIEDes sacs PICS, pour sauver les récoltes à Kounkané et à Mampatim
Pour augmenter la productivité et la production des céréales et réduire les pertes post récoltes dans le Fouladou, une cérémonie de démonstration et d’ouverture des sacs PICS a été organisée aussi bien dans la commune de Kounkané que celle de Mampatim. En présence des chefs de services et responsables, du Directeur de l’ANCAR, de la SEDAB , la représentante de l’Institut Sénégalais de recherches agricoles de Bambey, Nathalie Diagne, en s’adressant à l’assistance a souligné que « ces sacs Pics sont des tissus synthétiques, doublés à l’intérieur par deux sacs en plastique épais qui permettent de stocker les céréales ,comme le Maïs et les légumineuses durant une longue période et sans utilisation de produits chimiques. Des collectivités qui, dira t elle, n’ont pas été choisies au hasard mais compte tenu du poids en production de maïs et des expériences riches en conservation et à l’accès dans les marchés. Pour elle, la faim est une problématique mondiale et la situation demeure alarmante dans les pays Sous-développés. Et pour appuyer les producteurs pour la reconstitution du capital semencier, la subvention des intrants et l’équipement du monde rural en matériel agricole, l’Etat, dans le cadre du Plan Sénégal Emergent a compris que l’agriculture est le levier de croissance de notre économie. » Ella a plutôt demandé à ce que « les producteurs soient ouverts aux nouvelles innovations technologiques et aux pratiques pour une meilleure productivité et une production des céréales et légumineuses. »

Financé par Feed the future de USAID en partenariat avec l’institut de technologie alimentaire et l’institut de recherches agricoles, le programme des sacs pics, dont Ibrahima Sarr est le coordonnateur compte augmenter les rendements et réduire considérablement les pertes post récoltes. Il a été constaté que le Mais, en maturité au champ est de très bonne qualité seulement ,2 à 3 mois, faute de moyens, les agriculteurs subissent des pertes à cause  des moisissures, insectes et ravageurs qui détruisent les stocks. Et pour mieux conserver les céréales, l’université Purdue des Etats Unis a inventé les sacs pics, à triple fond ou triple ensachage et sans produits chimiques. Cette technologie permettra aux producteurs de conserver leurs produits agricoles aussi longtemps qu’ils le voudront et pourront éventuellement choisir le moment où ils les vendront. Et pour une sécurité alimentaire, nutritionnelle et sanitaire des populations, les sacs PICS sont désormais disponibles au Fouladou pour une meilleure conservation des céréales post récoltes.

Elhadji Lonka Sabaly

  " width="200" align="left"> Pour augmenter la productivité et la production des céréales et réduire les pertes post récoltes dans le Fouladou, une cérémonie de démonstration et d’ouverture des sacs PICS a été organisée aussi bien dans la commune de Kounkané que ...
Poursuivre...
ECONOMIE L’état interdit l’exportation de l’anacarde par voie terrestre
Rien ne va plus pour les producteurs d’anacarde à Kolda. La campagne de commercialisation de ce produit qui était partie pour être une réussite, se complique au grand dam des cultivateurs et autres commerçants. Mais de quoi s’agit-il ? Selon les producteurs  l’état vient de prendre une mesure portant interdiction de l’exportation du produit par voie terrestre.

 LIBASSE DIA président des exportateurs et commerçants de l'anacarde à Kolda tire la sonnette d'alarme. A l’en croire « le gouvernement du Sénégal a interdit l'exportation de l'anacarde par voie terrestre. Peu d'exportateurs se sont  implantés à Ziguinchor pour acheter le produit. Ce qui freine la commercialisation. En ce moment on devrait être à la fin de la 1ere phase. »

 Toutefois cette structure instituée par le fonds national de développement agro sylvo pastorale lance un appel aux collectivités locales pour qu’elles délibèrent sur les terres et au service des eaux et forêts. 

Moustapha Guirassy

" width="200" align="left"> Rien ne va plus pour les producteurs d’anacarde à Kolda. La campagne de commercialisation de ce produit qui était partie pour être une réussite, se complique au grand dam des cultivateurs et autres commerçants. Mais de quoi s’agit-il ? Selon les producteurs  l’état vient de prendre ...
Poursuivre...
ECONOMIEVélingara : Le Fonsab met la pression sur les éleveurs
Le Fonds de stabulation met la pression en sensibilisant les éleveurs sur l’obligation de rembourser les dettes contractées avant le 09 mai 2018, date butoir.

Pour M.Diéye, expert en crédit du Fonsab, le taux de remboursement est très bas et pour relancer les activités de la banque, les éleveurs doivent impérativement s’acquitter de leurs dettes. Pour les financements de la BID et de la tabaski, il est urgent qu’ils respectent le délai de rigueur. Seulement, face à la situation alimentaire qui inquiète dans le monde rural à la suite d’une saison hivernale qui n’a rien donné, les populations, en majorité des agriculteurs et des éleveurs souffrent profondément nous dit Tobo Baldé, éleveur. Obligés de rembourser, chacun tente vaille que vaille de trouver de l’argent quitte à liquider son bétail pour honorer leurs engagements.

 Le foirail de Diaobé-Kabendou ne désemplit pas. Contraints de rembourser, les éleveurs sont obligés de vendre leur bétail à de vils prix pour honorer les engagements auprès des banques.

Elhadji Lonka Sabaly

" width="200" align="left"> Le Fonds de stabulation met la pression en sensibilisant les éleveurs sur l’obligation de rembourser les dettes contractées avant le 09 mai 2018, date butoir. Pour M.Diéye, expert en crédit du Fonsab, le taux de remboursement est très bas et pour relancer les activités de la banque, les &...
Poursuivre...
Ansoumana Dione à Macky Sall « nous voulons un Sénégal nouveau avec zéro malade mental errant »


DentalTV: Codou Loum exhorte les femmes à renforcer leurs capacités


DentalTV: Boucar Diouf dénonce et attire l'attention de Macky Sall ...


DentalTV- Moustpha Cissé Lo offre de.....


DentalTV: Le véhicule de la CESE de Yeumbeul caillassé


Benno mutualise ses forces et gagne à près de 70% Kolda


Accueil de Macky Sall à Pikine : Abdou Karim Sall noie Abdoulaye Thimbo


Démolition des 253 maisons à la cité Gadaye : Le promoteur Mbaye Fall envoyé prison


Pour la réélection de Macky Sall dès le premier tour Dabel BA décroche Perspective 2019


Les dix millions de Cheikh Kanté ont failli gâchée l’AG des femmes de BBY à Pikine


Les impactés du TER roulent pour Macky Sall


Kolda : La planification au centre des préoccupations des élus locaux


Renforcement des capacités des artisans à Kolda : La chambre des métiers au cœur du dispositif


Pour non-respect des engagements par l’Apix, les travaux du TER bloqués


Ansoumana Dione réclame la destitution du président Macky Sall


Moussa Baldé « méfiez-vous des candidats… »


DentalTv: Il faut pacifier les relations entre agriculteurs et éleveurs


Kawteef: Xooleen daw tuberculose fii ci Yeumbeul




DentalTV: Teuss! Regardez ce que le comédien Baba Sy dit de Leyti Fall


DentalTV: Kaawteef! Mamadou Yaya BA se défoule sur Idrissa Seck


DentalTV- Un sage peul fixe des priorités au président Macky Sall


DentalTV:Pr Tamsir Sylla dénonce le comportement des forces... Regardez


Dental TV: Eskey! Voilà un rappelle à l'ordre d'un petit fils de sérigne Touba


DentalTv: Abdoul Khadre Kane, premier almamy du Fouta Toro


DentalTv: Moussa Baldé à ses militants " Je suis pour la coopération et la mutualisation..."


DentalTv-Imam Grande mosquée:”Démocratie ne veut pas dire indiscipline”


Polémique-Wiri Wiri - Oustaz Alioune Sall tranche le débat : "Sëy bi…"


Pr Lamane Mbaye il y a une sorte de tocardisation....


Bécaye Mbaye parle des futurs adversaires de Eumeu Sène roi des arènes


Eumeu Sène nouveau roi des arènes


Adae/j gèle ses activités dans Bby


Le Sénégal étouffe sous le poids des déchets plastiques


Dr Assane KA "Auchan n'est pas accepté au Sénégal..."


Mame Diarra Mbaye""Auchan est un prédateur économique"


"PROPLAST EST LA SOLUTION A..."


Il nous faut de la tranquillité dans ce pays


Les sacs plastiques nous tuent


Le 3ème âge de Yeumbeul sud interpelle l'état


Le centre national psychiatrique souffre d'un manque de personnel qualifié


DentalTv:Dabel BA "nous voulons une maison de la femme à Yeumbeul sud"


Bour Guéweul fusille le maire de Yeumbeul nord


Dr Alioune Diop "Il y'a une urgence de régler la question des candidatures


souleymane Ndoye invite le gouvernement à prendre ses responsabilités


Charles Mendy avertit Bougane Guèye Dany


Mame Mbaye révèle les solutions au chômage des jeunes


Les acteurs de la santé communautaire en conclave à Pikine


Les élèves également étaient de la partie


Serigne Babacar KANE rend hommage aux forces de défense et de sécurité


Belle prestation des majorettes de Rio


Tout sur le bilan financier du Forum économique de Rufisque


Ansoumana Dione invite le président Macky Sall à...


Nafissatou Diouf happée par l'Apr


Rufisque honore Anta Madjiguène Ndiaye


Yatma Fall réclame un plan départemental


Souleymane Ndoye explique le Forum de Rufisque


Ndeye Ndack Diaw " la femme est régulatrice..."


Thierno Mbengue président des mareyeurs du Sénégal explique la ...


Une solution à l'avancée de la mer à Rufisque


Agression des zones d'eau: Mame Thierno Dieng incrimine l'administration


Oustaz Modou Dieng Les sénégalais doivent s'inspirer de l'idéologie mouride


Alioune Leye déchire le budget de Ndiagne Diop


Les sirènes de la division refont surface à Bambilor


Ipar milite pour l'accès des femmes au foncier


Des stagiaires prêts à service l'école sénégalaise


Gorgui Ciss "Il nous faut développer l'agriculture urbaine dans Rufisque"


Oumar Guèye" Souleymane Ndoye est sur la bonne voie..."


Souleymane Ndoye "Il n'y a pas d'opposition à Rufisque"


oumar Guèye plane sur Rufisque


Thérèse Faye Diouf "L'opposition n'a aucun bilan à opposer au président Macky Sall Regardez


Abdoulaye Ndour DAGE Présidence à Ndiaye Diop "vous êtes sur la bonne voie.. " Regardez


Belle prestation de Khar Mbaye


Salimata arrose les femmes à coup de millions


"Les danseuses léboues impressionnent " Regardez


DentalTV:Voici le folklore qui accompagne la visite de nos ministres. Ici Diène Farba Sarr" Regardez


DentalTV: Thierno Aliou BA sur l'émigration Regardez


VIDEO : Tapha Tine trop fort pour Yékini Jr


DentalTV- "Cherif Mballo critique la décision américaine mais félicite Trump " Regardez


Video-Moustapha Niasse : « Je ne demande pas à être reconduit à la tête de l’AFP »


Rama Yade :"L'AIBD sera un des marqueurs forts du PSE et du septennat de Macky Sall"


Dental Tv:" Effage agresse et jette Cité Diarafe en prison à ciel ouvert"


Macky Sall: Abdoulaye Wade a entamé le travail de l’AIBD, nous l’avons redressé et continué – Regardez


Dr Moustapha Cissé coordonnateur adjoint du PNLP


Madické Niang s'explique sur la demande d'ajournement ...


La LONASE soutient la lutte contre le cancer


DentalTV: Le coordonnateur de Horizon 2019 Ak Karim s'en prend à Cheikh Yérim Seck REGARDEZ


DentalTV: A l'assaut de la mort REGARDEZ


DentalTv: Admirez ce chef-d'oeuvre du président Wade


DentalTV- Les négligences de la SDE sur la conduite du Lac De Guiers REGARDEZ


La divagation des animaux n'épargne pas Dakar REGARDEZ


DentalTV- Législatives 2017: Kalidou Diallo tire les leçons de ces élections à mi-mandat


Maham KA réclame 3 millions au ministre Aly Ngouille Ndiaye


Yoro BA de l'Apr sur l'unité de BbyRegardez


DentalTV- Ndèye Fatou Diouf:Le porte-à-porte permet de relever beaucoup d'amalgames


Dr Cheikh présente les investis à ses militants REGARDEZ


Les victimes des démolitions accusent l'état et la Descos


Cheikh Tidiane Diouf, liste les réalisations de l'équipe du maire de Diass


Mariama Dione 2ème adjoint au maire de Diass


DentalTv: Convention Unacois/Jappoo et Ensup pour un centre incubation de jeunes entrepreneurs.


Macky à l’imam: L’Etat ne peut rien sur les deux Korites, Mais…


Alla Dieng, Sg Unacois expose le gala d l'entreprise


Papa Saer Gueye se prononce sur les investitures dans la diaspora: regardez


Hué par des étudiants, Alpha Condé pique une colère noire


L'ARTP appuie l'enseignement supérieur à hauteur 2 milliards 400 millions FCFA


Dior Thiam PCA FGA" Macky Sall fera le bon choix des candidats à la députation."


Kalidou Diallo se prononce sur la situation politique et syndicale REGARDEZ


Législatives 2017: Un analyste politiique donne les chances de la coalition BBY


Quand Mamadou Yaya Ba parle de Guédiawaye Reardez


Dr Pape Amadou Fall invite à la cohésion de Bby


Grande bataille pour les législatives


L"édile de Mérina Ndakhar oeuvre pour une large victoire de Bby aux législatives


les obsèques de Serigne Cheikh Al Maktoum avec Al Amine, Macky Sall et…


HORIZON 2019 AK KARIM WADE DEROULE A MALIKA


Ousman Badjie, chief of Gambia army force


Youssou Touré danse en plein meeting Regardez


Des bus climatisés pour Ndioum et Podor


Macky veut corser les peines contre les voleurs de bétail


Vidéo incroyable: Yaya Jammeh au téléphone avec le nouveau Président Gambien


Le libéral se défoule sur Benno Bokk Yaakaar


Guédiawaye: Benno Gagne les élections du HCCT


Ndaanaan bientôt sur DentalTV


L'auto-stop, un danger social


DentalTV: Nemmeeku


Revivez le combat Lac de Guiers 2 vs Yekini en vidéo


Tacko Camara invoque les esprits pour une paix au Sénégal


Momar Ndao soutient la médecine traditionnelle


intégration de vidéos


Violence entre garçons et filles


Trente minutes sans limite


Voici une des négligences des sénégalais


Le Civisme des sénégalais en question


Furli avec Leïty Ndong


Furli une émission de lutte sur DentalTV


Trente minutes sans limite


La prière, seul rempart face au terrorisme


Regardez:Comment se soigner par les plantes


Boune Dionne s'essaie à la plaidoirie


Comment Aïda Mbodji gère ses réunions politiques


Birima Mangara galvanise ses services


Prévention routière


Des populations de Ouakam crient au bradage de leurs terres


Graves révélations sur Idrissa Seck


© Copyright Le Dental 2016 - Tel: 77 401 48 57 / 78 325 27 73 - Email: barkeeje@gmail.com